Les Pyrénées Cathares

Au cœur du Pays Cathare, à proximité de Toulouse et de Carcassonne, les Pyrénées Cathares offrent un panel extrêmement varié de sites naturels et patrimoniaux remarquables.

Navigation

A l’est de l’Ariège, au coeur du Pays Cathare, à 1h de Toulouse et de Carcassonne, les Pyrénées Cathares offrent un panel extrêmement varié de sites patrimoniaux remarquables et de sites naturels extraordinaires.
De la majestueuse citadelle de Montségur à la très animée bastide médiévale de Mirepoix, rien n’épargnera vos sens.

Carte touristique des Pyrenees Cathares

Carte Touristique des Pyrénées Cathares

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

La Bastide de Mirepoix

Panoramique Mirepoix
La belle bastide médiévale détruite en 1289 par l’inondation provoquée par la rupture du barrage de Puivert, est reconstruite à l’emplacement actuel sous l’égide de Guy III de Lévis. On lui applique le plan régulier des bastides du Sud-Ouest.
Son insolite place cernée de couverts en bois du XVème siècle abrite la célèbre Maison des Consuls ornée d’une centaine de têtes en bois sculptées.
La porte d’Aval témoigne des anciennes fortifications et son ancienne cathédrale s’impose de par son envergure.
Mirepoix, siège du bon vivre, est à découvrir ou à redécouvrir.

Le Château de MontSégur

Chateau de Montsegur
Le site de Montségur ne peut être réduit à sa seule forteresse. Il est le véritable symbole de la résistance des terres du Languedoc.
En 1243, alors que tout le Pays est soumis aux croisés, seul Montségur résiste aux assauts répétés de plusieurs milliers d’hommes. Après 10 mois de siège et au coeur d’un hiver particulièrement rigoureux, Montségur se rend. Le 16 mars 1244, plus de 250 Cathares sont brûlés vifs sur le bucher.
Si d’autres épisodes de cette croisade ont sans doute eu une importance stratégique et politique forte, la fin dramatique du siège de Montségur peut-être considérée comme l’évènement ayant scellé le sort de la nation occitane.
Au XIIIe siècle, le Pays des Pyrénées cathares fut donc le théâtre d’un des moments de l’histoire qui ont fait la France que nous connaissons aujourd’hui.
En contre–bas, au village, le musée archéologique permet de compléter la visite du château et d’appréhender l’histoire du site avec notamment plusieurs maquettes et un film reconstituant une des maisons du castrum cathare.

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

J’explore les Pyrénées Cathares

  • Le village de Camon

    La légende raconte que c’est Charlemagne qui ordonna en 778 la construction d’un monastère et d’une église. De façon certaine, l’abbaye existe depuis le Xème siècle. Labellisé « un des plus beaux villages de France« , ce village surnommé « le petit Carcassonne » détruit tout comme Mirepoix en 1289 par la rupture du barrage de Puivert est reconstruit avant 1316 à l’image des forteresses françaises.
    Parmi les éléments les plus remarquables de ce village, on peut citer : l’abbaye, les remparts, l’église et son trésor ou encore la maison haute avec ses colombages. Camon possède également un patrimoine exceptionnel composé de plus de cent cabanes en pierre sèche.

  • L'église rupestre de Vals

    L’insolite église de Vals taillée dans la roche vous accueille par un escalier situé dans une faille rocheuse qui vous mène à la nef et au choeur où des fresques romanes du XIIème impressionnent.
    L’originalité réside aussi dans la constitution d’une église à étage.
    Le sanctuaire dispose également d’une terrasse dotée d’une superbe vue sur la campagne environnante et les Pyrénées Ariégeoises.
    Une visite à ne pas manquer !

  • Lagarde

    Résidence principale de la famille de Lévis-Mirepoix jusqu’à la révolution, ce château subit de nombreuses transformations notamment aux XVIe et XVIIème siècles où de forteresse, il devient château de plaisance et fut surnommé « le petit Versailles du Languedoc ».
    Malgré ses destructions, le monument a conservé son plan et laisse entrevoir les trois grandes campagnes de construction d’une somptueuse résidence.
    Un parcours pédestre autour des ruines à faire en famille.

  • Château de Roquefixade

    Juché au sommet d’une impressionnante falaise, le Château de Roquefixade (en occitan : Lo Castèl de Roca-Fissada), qui signifie « le château de la roche fissurée », fait face à la forteresse de Montségur depuis le XIème siècle.
    Le château comprend deux enceintes, dont la seconde, par un étroit conduit, mène au centre du château par une poterne. Construit sur une faille, une voûte enjambe celle-ci au versant nord.
    Durant la croisade contre les Albigeois, le château devient un refuge pour les cathares.

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

Je me balade en Pyrénées Cathares

  • Le Lac de Montbel

    Créé en 1985, le lac de Montbel est une retenue artificielle destinée à l’irrigation. Cette étendue aux eaux turquoises s’est convertie en deux plages, une base nautique, 3 accès barques et un circuit de 16kms.
    De quoi se poser les orteils en éventail, se défouler dans l’eau ou autour du lac :
    -> Les Rives de Léran : Plage surveillée en été (ombragée), Pédalo, Canoë, Kayak, Chevaux, Rando et VTT en sous bois, Bar/Snack, …
    -> Les Rives de Montbel : Plage surveillée en été (sans ombre), Pédalo, Bar/Snack, Jeux gonflables, Couchés de soleil sur le lac, …

  • La Voie verte

    Cette ancienne voie ferrée aménagée et particulièrement agréable vous offre 38 km de balade pour randonneurs, vététistes et cavaliers.
    L’itinéraire offre des paysages variés gommant toute sensation de monotonie.

  • La forêt de Bélesta et le Gouffre des corbeaux

    Les 226ha communaux permettent de belles balades ombragées, vers le « Gouffre des Corbeaux », impressionnante faille de plus de 60m de profondeur sur 30m de large que surplombe une passerelle d’observation aménagée.

  • Autour des Monts d'Olmes

    La station des Monts d’Olmes figure parmi les premières stations de ski des Pyrénées naturellement enneigées. Située au coeur du massif de Tabe, dominé par le Pic St Barthélémy, elle procure l’hiver les joies de la glisse.
    L’été avec le télésiège elle permet de belles randonnées sur les crêtes sans trop d’effort.

  • La Fontaine intermittente de Fontestorbes

    cette fontaine est caractérisée par un phénomène rarissime et vraiment extraordinaire. Pendant la majeure partie de l’année, la fontaine coule normalement. Cependant, en période de basses eaux (l’été uniquement), elle devient brusquement intermittente par un phénomène de variations rythmées et régulières du débit.
    Signalons que moins d’une trentaine de phénomènes d’intermittence sont recensés dans le monde !

  • Roquefort les Cascades

    Quelquefois pétrifiées l’hiver, superbes au printemps et à l’automne, elles offrent en début d’été un lieu idéal pour se rafraîchir (très peu d’eau en milieu/fin d’été).
    Une très belle balade autour de cette cascade à étages.

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *